sculpture,detail, ode to nature

Ode to nature – Sculpture Addé 2019

An ode is structured into three main parts: the stanza, the antistanza and the epode, and is always a drama.

Drama, when nature is so mistreated, abused, destroyed by the human species, acting as if it were the owner of the planet and all its contents.

Animals are considered objects and, therefore, mercilessly deprived of their most basic rights.

Animals have feelings, and a fundamental right to live in harmony.

Animals have a social life, culture, family and friends and deserve respect and consideration.

When after the wars, Vietnam opened up again to tourism, the first to come were… hunters!

The atrocious human suffering was denounced, as was the immense material damage, but the heavy price paid by nature was not.

Once peace was restored, it was still necessary for pitifully proud men, armed, in ridiculous combat clothing, to prolong the massacre and kill the surviving animals for pleasure.

The human species behaves as the absolute owner of a planet that does not belong to it.

Every day, crimes against life are committed with impunity, land destroyed, animals massacred, for unjustifiable reasons.

……………………………

Ode à la nature

Une ode est structurée en trois parties principales : la strophe, l’antistrophe et l’épode, et c’est toujours un drame.

Drame, quand la nature est tellement maltraitée, abusée, détruite par l’espèce humaine, agissant comme si elle était propriétaire de la planète et de tout son contenu.

Les animaux sont considérés comme des objets et, par conséquent, privés impitoyablement de leurs droits les plus élémentaires.

Les animaux ont des sentiments, et un droit fondamental de vivre en harmonie.

Les animaux ont une vie sociale, une culture, une famille et des amis et méritent le respect et la considération.

Lorsqu’après les guerres, le Vietnam s’ouvrit à nouveau au tourisme, les premiers à venir furent… des chasseurs !

Les atroces souffrances humaines furent dénoncées, les immenses dégâts matériels aussi, mais le lourd tribut payé par la nature, ne le fut pas.

La paix retrouvée, il fallait encore que de pitoyables fiers à bras, armés, en tenues de combat ridicules, prolongent le massacre et tuent les animaux survivants pour le plaisir.

L’espèce humaine se comporte en propriétaire absolu d’une planète qui ne lui appartient pas.

Chaque jour, des crimes contre la vie sont commis en toute impunité, les terres ravagées, les animaux massacrés, pour des raisons injustifiables.

 

 

sculpture, ode to nature sculpture, ode to nature sculpture, ode to nature sculpture, ode to nature sculpture, ode to nature sculpture, ode to nature sculpture, ode to nature

© Addé 2019 – photos Xea B.

 

A sculpture like a cry of suffering and rage, but also a celebration of absolute beauty, like a funeral monument…

Une sculpture comme un cri de souffrance et de rage, mais aussi une célébration de l’absolue beauté, comme un monument funéraire…

 
 

{ 6 comments… add one }

African Homage is an art gallery. Addé's works are titled and accompanied by a text that explains each piece. Comments are appreciated when they are addressed to the work, not to the subject. Thank you. / African Homage est une galerie d'art. Les oeuvres de Addé sont titrées et accompagnées d'un texte qui explicite chaque pièce. Les commentaires sont appréciés quand ils s'adressent à l'oeuvre, non au sujet. Merci

%d bloggers like this: